Tag Archives: fake taxi drivers

DO NOT TRUST THE POLICE

(Version française plus bas)

Only a few days in La Paz when I stumble upon a 10 day-old newspaper. Headline: “Six fake police officers caught in one day.”

Six fake police officers caught in one day

Fake cops?! I thought that only happened in Peru!! ;-)

Keep reading. Mmmm… “… Near the bus terminal, a woman who had just arrived from Argentina got on a taxi… deviate route… fake police officers, accomplices of the taxi driver… ask the woman to check her belongings… steal $6,000 from her, a whole year of savings…”

“…Near the cemetary… a Peruvian woman stopped by fake police officers… stole $300 and 2,400 Bolivianos.”

Article published in a tabloid on August 6, 2010

Okay, I suppose I need to be really careful when taking a taxi at the bus station. From now on, I will not take the ones waiting for tourists at the exit, I will walk a bit outside of the station and stop a taxi myself.

By the way, if you ever get into that situation, I hope you realize those police officers are crooks, so you can follow the newspaper’s advice and call immediately 110 (Radio Patrullas) or the city Fuerza Especial de Lucha Contra el Crimen (FELCC)…

* * * * * *
MEFIEZ-VOUS DE LA POLICE

A la Paz depuis quelques jours seulement, je tombe sur un journal vieux de dix jours. Gros titre: “Six faux policiers capturés en une seule journée.”

Faux flics? Je croyais que cela n’arrivait qu’au Pérou!!

Je continue la lecture. Hummmm… “…Près de la gare routière, une femme qui arrivait d’Argentine monte dans un taxi… dévie sa route… faux policiers, complices du chauffeur… demande à la dame d’examiner ses affaires… lui volent 6000 dollars, toute une année d’économies…”

“… Près du cimetière… une Péruvienne arrêtée par de faux policiers… lui volent 300 dollars et 2400 Bolivianos.”

OK, donc il faut que je fasse très attention aux abords des gares routières quand je veux prendre un taxi. A partir d’aujourd’hui, je ne prendrai plus les taxis qui attendent à la sortie, non, je marcherai un peu et arrêterait moi-même un taxi en vadrouille.

Au fait, si jamais vous vous retrouvez dans une telle situation, je vous souhaite de réaliser rapidement que les flics devant vous sont des escrocs. Ainsi, vous pourrez suivre le conseil du journal: appeler immédiatement Radio Patrullas au 110, ou la Fuerza Especial de Lucha Contra el Crimen (FELCC) de la ville…

Leave a comment

Filed under Bolivia